Maestro Garel aborde l’innovation et… Part2

Roqiyah! A peine diplômée ITMP15 vendredi dernier tu es allée à cette soirée innovation au CNAM. Quelle énergie! Christelle en a parlé sur son blog, mais raconte nous tes impressions…

J’ai trouvé ce partage de tips très concret, terre à terre (il arrive que ce que l’on apprend durant des conférences soit difficilement applicable/trop théorique, d’où cette précision), en phase avec les complexités devant être gérées par les entrepreneurs et le marché.

Le study case de la Swatch est un exemple de plus nous montrant que le design thinking n’est pas une innovation récente puisque bon nombre de produits phares ont émergé ainsi depuis les 60’s – 70’s – 80’s (la Logan de Renault – également citée durant la conférence – la Swatch, le K-way, etc.). L’innovation se trouve dans la version de méthodologie modernisée… Toutefois la conception d’une réponse à un service orientée pour couvrir les besoins de l’utilisateur ciblée (matériel ou immatériel) avec un design minimaliste et une créativité intellectuelle collective/agile, étaient déjà bien ancré à l’époque de la première crise pétrolière, puisqu’amorcé la décennie précédente…

En effet! Tu me renvoies au moment où j’ai commencé mes études d’innovation à Manchester.  En tout cas, juste après, quand j’ai débuté les cours à l’ESIEE en 1980 nous avons introduit des éléments de design dans le sens qu’a pris le design thinking aujourd’hui. Et Mike (en lead user comme toujours) a acheté une des premières Swatches. ESIEE était très axé sur la créativité a cette époque et la bibliothèque était rempli de 40 exemplaires d’un livre destiné à aider nos ingénieurs à être moins « technocentrique » (Thierry Gaudin – L’Ecoute des Silences). Mais vas y – continue!

Notamment on a pu voir ca dans la mode avec l’arrivée de vêtements révolutionnairement pratiques et confortables pour les femmes durant les 60’s, centrée sur leurs besoins de l’époque, incluant une démarche d’intelligence collective mêlant le client, l’industriel, l’équipe créative, les fournisseurs (au niveau de la faisabilité de nouvelles fibres, plus pratiques) et autres acteurs internes/externes. Sur une base de délais de conception ultra rapide.

Ah ca me rappelle le cas d’une entreprise (dite libérée) et multinationale qui a du être fondée à cette époque et pour laquelle tu a travaillée avant de venir en ITMP! J’espère que tu nous parleras bientôt de ces aspects d’innovation!

Publicités

A propos markowskikrys

I run an advanced Masters programme on project management and innovation at ESIEE
Cet article a été publié dans Innovation, seminaire, Vie ITMP. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s