Un appel du coeur…

Le Gargaillou aime l’innovation. J’attends ses posts comme j’attends les polars de Jo Nesbo ou de Arnaldur Indirdason.

Aujourd’hui trois notifications d’un seul coup!

1. Les risques de sous-capitalisation qui menacent CARMAT le projet du coeur artificiel . Mais également un très bon résumé de la « success story » jusqu’ici.

Les deux autres me ramènent à l’index du blog où je trouve ce récit sur Eric Carreel, serial entrepreneur, issu de l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle de Paris  (ESPCI) – 5 prix Nobel et un brevet déposé par semaine.

La France pays d’innovation à la Satie ou Poulenc? Petits morceaux, petits bijoux mais difficiles à orchestrer massivement? Condamné aux petites salles. Aux caves des sous sols. Le pays de l’underground innovation?  

Histoire fatale?

Plus que jamais j’ai envie de me plonger dans une comparaison des destins en matière d’innovation de la France, de l’Angleterre et de l’Allemagne depuis 3 siècles. Le point de départ indispensable serait de relire la superbe trilogie The Baroque Cycle de Neal Stephenson (merci Magnus!).

En fait, il faudrait y ajouter Les Pays Bas. Stephenson met en scène le quadrilatère Paris, Londres, Amsterdam, Hanovre entre 1650 et 1730. Derrière les héros romantiques du roman, les vraies protagonistes sont Descartes, Newton, Huygens, Leibniz –  leurs liens intimes avec le pouvoir (cryptographie) et l’économie (Newton le patron de la Monnaie).

Publicités

A propos markowskikrys

I run an advanced Masters programme on project management and innovation at ESIEE
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s