Quand les invités s’esclaffent c’est un signal faible…

…que l’on est en présence d’une vraie innovation.

Quand j’ai le temps j’aime écouter bien les petits billets radio de 5 minutes (ce qui nous arrive sur la Toile) que fait tous les matins le brillantissime Xavier de la Porte vers 8h45 sur France Culture.

Celui de lundi sur les prisons algorithmiques était excellent.

Mais celui d’hier, sur l’internet des animaux (spécial Salon de l’Agriculture) était particulièrement bien. Il a provoqué une telle incrédulité, hilarité (et mépris?) de la part des convives que je me suis dit « enfin une innovation qui dérange par un coté qui nous parait totalement absurde ».  Une vraie innovation de rupture, irraisonable, hors cadre et qui ne suscite pas un consensus de bon ton.  C’est comme ça qu’a du être acceuilie par le public parisien la première du Sacre du Printemps de Stravinsky en 1913!

Pourtant un « internet inter-espèces » n’est qu’un premier pas vers le Parlement des choses, évoqué depuis 20 ans par Bruno Latour, et semble tout à fait banal et normal dans un actor network theory world, où les humains et non humains s’intermêlent.

Publicités

A propos markowskikrys

I run an advanced Masters programme on project management and innovation at ESIEE
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s