Une microinnovation

Retour des livres 24/7

Sur mes étagères on trouve une vingtaine de livres empruntés dans des bibliothèques des universités de Munich, Manchester, Leeds, Kent et des bibliothèques municipales de Londres et de Paris, et jamais rendus! Hélas oui. Je n’en suis pas très fier, même après toutes ces décennies. C’était due en partie, je pense, aux contraintes des horaires d’ouverture des bibliothèques.
L’autre jour en prenant le café chez nos voisins, l’École Nationale des Ponts et Chaussés, et avant de consulter quelques ouvrages dans leur très belle (et sereine) bibliothèque, j’ai vu devant l’entrée une boite au lettres qui permet de rendre des livres empruntés la nuit et le weekend. Le bibliothécaire a promis de me raconter tous les anti-programmes qu’il fallait surmonter pour que cette utile, petite innovation puisse avoir lieu…

Publicités

A propos markowskikrys

I run an advanced Masters programme on project management and innovation at ESIEE
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Une microinnovation

  1. fritz_c dit :

    La Bibliothèque municipal d’Evry faisait cela à l’époque où j’étais étudiante.
    Les livres glissaient dans un toboggan en pente douce.
    Très pratique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s